Cuba mettra fin le 1er janvier 2021 à son système, unique au monde et en vigueur depuis 26 ans, de deux monnaies locales, pour n'en garder qu'une, a annoncé jeudi le président Miguel Diaz-Canel.La mesure, qui était annoncée depuis des années et sans cesse repoussée, est destinée à rendre l'économie cubaine plus lisible pour les investisseurs étrangers. "Nous considérons que les conditions sont réunies pour annoncer le début de cette réforme à partir du 1er janvier 2021, avec un taux de change unique de 24 pesos cubains pour un dollar", a annoncé le président à la télévision, au côté de l'ex-président et premier secrétaire du Parti communiste Raul Castro. "Nous rappelons l'importance de cette tâche, qui placera le pays dans de meilleures conditions pour les transformations que nécessite l'actualisation de notre modèle économique", a-t-il ajouté. Le dirigeant communiste a reconnu qu'il s'agit d'"une des tâches les plus complexes" que doit affronter le pays, déjà affecté par "les effets du renforcement de l'embargo (américain), la situation de la pandémie de Covid-19, la crise économique internationale et les impacts provoqués sur notre économie". La réforme fera disparaître le peso convertible ou CUC, aligné sur le dollar et né justement en 1994 pour accompagner puis remplacer cette devise. Ne restera que le peso cubain ou CUP, qui vaut 24 fois moins. (Belga)