L'envoi d'un courrier publicitaire devra être précédé de la consultation de la liste Robinson sur laquelle s'inscrivent les citoyens désireux de ne pas recevoir de publicité dans leur boîte aux lettres, a indiqué lundi la secrétaire d'Etat à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker.Le Centre de la communication, anciennement le Conseil de la publicité, reprendra la gestion de la liste Robinson de la "Belgian Association of Marketing". A l'heure actuelle, la liste est une initiative volontaire. La secrétaire d'État prépare un cadre juridique qui rend la consultation de la liste obligatoire et permettra d'infliger des amendes aux entreprises qui ne s'y conforment pas, a-t-elle expliqué dans un communiqué. La consultation de la liste "Ne m'appelez plus", qui concerne les démarchages téléphoniques, est déjà obligatoire. Mme De Bleeker souhaite étendre l'obligation aux courriers. Elle a choisi de laisser au secteur, via le Centre de la communication, le soin de gérer la liste Robinson. "Nous avons cherché et trouvé une solution en consultation avec le secteur. C'est une bonne nouvelle pour les consommateurs qui veulent avoir la paix et qui sont ennuyés par le courrier indésirable dans leur boîte aux lettres. Grâce à la coopération du Centre de communication et au cadre juridique, nous serons bientôt en mesure d'infliger des amendes aux entreprises qui ne respectent pas les souhaits du consommateur", a souligné la secrétaire d'Etat. (Belga)