Plus de 32.000 créateurs ont reçu des droits d'auteur en 2019, a indiqué lundi la Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs (Sabam). Il s'agit d'une hausse de 9% par rapport à l'année précédente, lorsque près de 29.500 artistes en avaient bénéficié.Au total, en 2019, la Sabam a distribué plus de 115 millions d'euros en droits d'auteur à ses membres. Il s'agit d'un "petit motif de satisfaction pour le secteur culturel, touché de plein fouet par la crise du coronavirus", a commenté dans un communiqué la Sabam à l'issue de l'assemblée générale annuelle de ses associés, qui s'est tenue à huis clos cette année en raison de la crise sanitaire. La Sabam a également facturé pour un montant de 160,8 millions d'euros de droits en 2019, soit une hausse de 4,3%. "C'est une bonne nouvelle car, en dépit de la crise, ceci aura un effet favorable sur les droits que la société d'auteurs peut répartir en 2020. En 2021, malheureusement, elle sera amenée à verser moins de droits d'auteur, conséquence directe de la crise du coronavirus", a-t-elle expliqué. La société s'est par ailleurs réjouie que de plus en plus d'ayants droit choisissent de collaborer avec elle. L'entreprise a ainsi accueilli près de mille nouveaux adhérents en 2019, actifs dans une ou plusieurs disciplines: musique, audiovisuel, théâtre et danse, arts visuels et littérature. La Sabam a également présenté le bilan de son fonds culturel "Sabam for Culture", par lequel elle a notamment soutenu plus de 150 événements culturels et 290 projets d'artistes-créateurs en 2019, pour un budget total de 1,5 million d'euros. Face à l'impact du coronavirus sur le secteur culturel, la Sabam a d'ailleurs décidé de dégager cette année un budget supplémentaire afin de "soutenir le redémarrage des activités artistiques" de ses membres. À noter également que l'humoriste et comédienne Laurence Bibot a été élue administratrice lors de l'assemblée générale. (Belga)