Décès de Bjorg Lambrecht - André Greipel court d'une manière différente depuis le décès de Bjorg Lambrecht

Publié le à BERLIN (BELGIQUE)

La mort tragique de son ancien équipier Bjorg Lambrecht a fait réfléchir l'Allemand André Greipel. "Vous abordez le sport d'une autre manière car vous vous rendez compte à quel point l'homme est fragile et le sport dangereux", a déclaré le sprinteur de 37 ans, passé cette saison chez Arkéa-Samsic après huit saisons dans la structure Lotto. "Vous ne pouvez pas l'oublier et cela modifie certainement votre comportement en course. J'espère vraiment que cela n'arrivera plus souvent", a ajouté Greipel mercredi lors d'une conférence de presse dans le cadre du Tour d'Allemagne, qui débutera le 29 août. "Quand vous perdez un ancien équipier si jeune, c'est vraiment tout sauf beau. Mais il ne faut tout de même pas oublier à quel point le cyclisme est un beau sport", a ponctué 'le Gorille de Rostock'. Greipel, qui surnommait Lambrecht 'Matchbox' chez Lotto Soudal, a porté le cercueil du défunt avec Harm Vanhoucke, Jelle Vanendert et Tiesj Benoot mardi lors des funérailles en l'église de St-Willibrordus à Knesselare. Bjorg Lambrecht, considéré comme un énorme talent pour ses qualités de grimpeur, est décédé tragiquement lundi dernier suite à une lourde chute sur le Tour de Pologne. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.