La formation cycliste belge Deceuninck-Quick Step n'a pas réussi à décrocher dimanche la 100e victoire de son histoire dans un grand Tour, Sam Bennett ayant dû se contenter de la 2e place lors de la 18e et dernière étape de la Vuelta à quelques centimètres de Patrick Ackermann. Mais comme depuis 2012, elle boucle la saison cycliste avec le plus grand nombre de victoires au sein du peloton professionnel. La formation de Patrick Lefevere a remporté 39 bouquets dans douze pays et sur trois continents grâce à quinze coureurs différents. Le total absolu de victoires de l'équipe approche désormais près de 800 victoires. Le point d'orgue de l'année fut la victoire de Julian Alaphilippe au championnat du monde à Imola. "Nous avons un dicton : le Wolfpack n'abandonne jamais ! Nous l'avons encore montré cette année, peut-être la plus éprouvante depuis la création de l'équipe. Nous avons dû faire face à de nombreux obstacles, de la pandémie qui a tout chamboulé aux nombreuses blessures qui ont affligé notre équipe, mais nous avons continué à nous battre, à croire et à tirer le meilleur parti de chaque situation. C'est pourquoi je tiens à féliciter tous ceux - coureurs, staff et sponsors - qui ont travaillé dur pour que nous puissions rester au sommet. Cette superbe réalisation témoigne de la mentalité et de l'ADN uniques de l'équipe", a déclaré Patrick Lefevere sur le site de l'équipe. . . (Belga)