Plusieurs acteurs de l'horeca bruxellois, réunis autour du Collectif "Union Horeca Bruxelles", se mobiliseront vendredi à 15h00 au Mont des Arts pour dénoncer les différences d'indemnisations financières régionales. Ils déploieront une bâche géante "Commerces à remettre" au nom des 150 établissements signataires, à l'adresse des politiques et du public."Les régions sont sur le même pied d'égalité au niveau des fermetures, elles doivent également l'être pour les indemnités", scandent-ils parlant d'un secteur "en souffrance". Malgré les investissements d'adaptation aux nouvelles normes sanitaires consentis, les acteurs horeca déplorent avoir dû fermer leurs portes en octobre dernier, sans perspective concrète de réouverture. "On fait croire au grand public que nous percevons des indemnités suffisantes, or c'est faux ! Celles-ci ne permettent pas, dans l'écrasante majorité des cas, aux entreprises et/ou aux indépendants du secteur de survivre", soulignent-ils. Les signataires pointent en grande partie l'absence d'équilibre des aides financières entre Régions, un "manque de solidarité". Quelque 150 établissements situés partout dans la Région-capitale - pour la plupart des brasseries et des cafés mais également des adresses gastronomiques - ont déjà manifesté leur soutien aux revendications de l'Union. L'action qui sera menée vendredi au Mont des Arts "a pour objectif premier de témoigner de notre profond désarroi", concluent-ils. (Belga)