Un pic exceptionnel de 955 kilomètres de bouchons a été atteint à la mi-journée de samedi en France, journée classée rouge dans le sens des départs, selon Bison futé, le Centre national d'information routière. Les embarras de circulation sont notamment dus à un accident qui a fait deux morts sur l'A7, près d'Orange (nord-ouest). "La situation est exceptionnelle. Le niveau de bouchons est largement supérieur à celui de samedi 13 juillet 2019", a souligné Bison futé dans un communiqué. Déjà chargée en début de matinée en raison des départs en vacances, la circulation s'est encore intensifiée vers le sud, notamment sur l'A7 en raison de l'accident d'un véhicule seul, peu après 09h30 à hauteur de Piolenc (Vaucluse), où deux passagers ont été tués et deux autres blessés légèrement, selon l'exploitant Vinci Autoroutes, joint par l'AFP. Les victimes font partie d'une même famille. L'accident, dont les circonstances n'ont pas été précisées, a immédiatement généré un ralentissement massif qui devrait durer la journée, la circulation se faisant sur "une voie au lieu de trois puis sur deux voies", selon la même source. Le temps de parcours à 13h00 était ainsi de cinq heures au lieu d'01h35 entre Lyon et Orange. Dans l'autre sens de l'autoroute, un bouchon de "curiosité" a rallongé de 20 minutes le trajet des usagers. Sur la façade atlantique, les vacanciers devaient également ronger leur frein sur l'A10, que gère également Vinci, en mettant trois heures de Poitiers à Bordeaux au lieu de 02h10. Pour le trajet inverse, il faut compter 45 minutes de plus. Enfin, entre Toulouse et Narbonne, sur l'A61, on enregistrait un temps de parcours de 01h40 au lieu d'01h20. Sur l'A43 enfin, Bison futé enregistrait à la mi-journée un bouchon de 24 kilomètres en Isère, de Saint-Quentin-Fallavier à Cessieu. "Cela va rester tendu jusqu'en fin d'après-midi", a prévenu Vinci Autoroutes. Dimanche, la journée sera classée orange pour les départs en Ile-de-France et dans le Grand Ouest. (Belga)