Près de 75.000 personnes ont dû être évacuées dans le sud-ouest du Japon, samedi, à cause de fortes pluies survenues dans les dernières heures, ce qui a provoqué des inondations et glissements de terrain. Les tempêtes se sont abattues sur l'île de Kyushu et plus précisément dans les provinces de Kumamoto et Kagoshima. Les rivières sont sorties de leur lit et ont provoqué de graves inondations. La circulation des trains a été interrompue et l'armée a été appelée à la rescousse. Les averses devraient se déplacer vers l'ouest dans les prochaines heures, causant probablement encore des dégâts dimanche, d'après les prévisions du service météorologique nippon. (Belga)