Des éleveurs accusent l'enseigne Albert Heijn de brader le prix du lait

Publié le à BRUXELLES (BELGIQUE)

L'organisation d'agriculteurs flamands ABS est furieuse sur la chaîne de supermarchés Albert Heijn (groupe Ahold Delhaize), après que celle-ci eut fortement baissé le prix du lait demi-écrémé qu'elle vend en Belgique. "Un coup marketing sur le dos des éleveurs", fulmine Hendrik Vandamme, président de l'Algemeen Boerensyndicaat. Albert Heijn a diminué son prix de 7 centimes d'euro, à 55 centimes le litre. "Un prix scandaleusement bas", dénonce Hendrik Vandamme. "Il n'y a pas de raison à cela. Les prix ne sont pas en baisse sur les marchés, au contraire. Les prix du lait remontent." Selon l'ABS, il s'agit d'une stratégie commerciale pour gagner des parts de marché en Flandre. Les éleveurs craignent d'être les victimes de cette "course vers le bas". Hendrik Vandamme songe à Colruyt, qui devra suivre le prix d'Albert Heijn pour pouvoir garder le prix le plus bas. L'ABS appelle l'industrie laitière à ne pas céder à la pression des supermarchés. Albert Heijn compte une quarantaine de magasins en Flandre mais n'est pas présent en Wallonie. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.