Si "une politique résolue" est nécessaire dans la gestion de la deuxième vague de l'épidémie de nouveau coronavirus, il ne faut toutefois pas tomber dans une surenchère à qui sera le plus strict, estime mercredi le virologue flamand Marc Van Ranst. Il répondait ainsi à des inquiétudes de certains Belges considérant que le Plat pays devrait suivre l'exemple des Pays-Bas, qui a opté pour un reconfinement partiel. (Belga)