Des sociétés informatiques, dont Microsoft, des institutions de santé et des ONG ont formé une coalition pour mettre au point un passeport de vaccination, anticipant le potentiel besoin pour les personnes de devoir prouver aux autorités et aux entreprises qu'elles sont vaccinées contre le Covid-19."Le but est de permettre aux individus d'avoir accès à leur dossier de vaccination et d'utiliser des outils comme CommonPass (un portefeuille numérique, ndlr) pour retourner au travail et à l'école, pour recommencer à voyager et à vivre, tout en protégeant la confidentialité de leurs données", a expliqué Paul Meyer, le dirigeant de la fondation Commons Project, dans un communiqué publié jeudi. La coalition baptisée VCI (Vaccination Credential Initiative) comprend notamment Microsoft, Salesforce et Oracle. "Les fichiers actuels sur la vaccination ne permettent pas l'accès, le contrôle et le partage d'informations vérifiées", note le communiqué. Elles veulent créer un modèle standard pour les organisations qui administrent les vaccins, afin de rendre les certificats accessibles dans un format numérique. "Il est urgent de disposer de certificats de vaccination numérisés, fiables, traçables, vérifiables et universellement reconnus pour que les gens puissent retourner au travail, à l'école et se rendre à des événements", souligne la coalition. Leur idée est de concevoir un passeport de vaccination accessible sur son portefeuille numérique, ou sous format papier pour ceux qui n'ont pas de smartphone. (Belga)