Des proches de victimes chinoises du vol Malaysia Airlines MH370, disparu il y a six ans jour pour jour alors qu'il survolait l'océan Indien, appellent à relancer les recherches. "Notre demande n'est pas insensée", estime Jiang Hui, à la tête du collectif de proches de victimes en Chine. Il a perdu sa mère présente sur ce vol qui avait décollé de Kuala Lumpur dans la matinée du 8 mars 2014, sans jamais rejoindre sa destination, Pékin. Les proches estiment que les autorités malaisiennes devraient promettre de belles récompenses aux sociétés dans le monde qui seraient intéressées à percer le mystère d'une des plus grandes énigmes aéronautiques. Hormis quelques pièces du boeing 777-200-ER qui ont été refoulées sur le littoral de différents pays de l'hémisphère sud, aucune trace de l'engin n'a été retrouvée. Sa disparition soudaine des radars reste également inexpliquée. Les recherches officielles, emmenées par l'Australie, ont été arrêtées. L'appareil se serait écrasé dans l'océan Indien, causant la mort de tous ses passagers. (Belga)