Le gouvernement fédéral en affaires courantes a finalement fixé son choix de candidat belge à la Commission européenne: il s'agit du MR Didier Reynders, communique samedi soir le porte-parole du Premier ministre démissionnaire Charles Michel (MR), lui-même désigné récemment président du Conseil européen. Jusqu'à aujourd'hui, deux noms circulaient principalement: celui de l'ex-vice-Premier ministre CD&V, Kris Peeters, et celui du vice-Premier ministre MR, tous deux membres de la coalition gouvernementale sortante. Le PS avait cette semaine laissé entendre de son côté également pouvoir prétendre au poste, le nom de Laurette Onkelinx s'ajoutant alors également aux spéculations. Du côté des humanistes (cdH), on avait annoncé vendredi vouloir passer par une commission parlementaire, pour entre autres débattre d'une "vision", d'un "projet" à défendre au niveau européen, via la personne du futur commissaire encore à déterminer. Ecolo avait également émis le souhait d'un débat parlementaire, mais le gouvernement sortant ne l'a pas entendu de cette oreille. "Il revient au Gouvernement fédéral de décider de cette candidature", tranche la communication du Premier ministre. "Il apparaît que cette désignation comme candidat belge au poste de commissaire européen s'inscrit dans le concept d'affaires courantes au motif de son impérieuse nécessité pour les intérêts de l'état et de l'urgence de la matière". Didier Reynders, actuellement "informateur royal" en vue de la formation d'un nouveau gouvernement fédéral à la suite des élections de mai dernier, obtiendrait donc un poste européen, après avoir vu la Croate Marija Pejcinovic Buric préférée pour celui de secrétaire général du Conseil de l'Europe, qu'il visait. "A ce stade, il n'y a pas de processus de formation, ni de préformation de gouvernement fédéral démarré en Belgique", rappelle samedi soir le porte-parole du Premier ministre. Un choix belge de commissaire europén était souhaitée "pour le lundi 26 août 2019", précise-t-il. "Les candidats auront ensuite des interviews avec la présidente élue. La Belgique devrait être auditionnée ce lundi 26 aout dans l'après-midi. Ensuite le Conseil de l'Union européenne adoptera la liste des personnalités proposées comme membres de la Commission. Le Parlement européen validera ensuite (septembre-octobre) les candidatures et procédera à des auditions". (Belga)