La police néerlandaise a arrêté cinq personnes, dont deux Belges, soupçonnées d'être impliquées dans un laboratoire de drogue découvert mercredi à Eersel, dans la province méridionale du Brabant.Du crystal meth était produit à grande échelle et de manière professionnelle dans ce laboratoire, selon la police. Parmi les suspects arrêtés figurent trois hommes, âgés de 44, 37 et 28 ans, qui ont quitté en courant l'entrepôt à l'arrivée de la police. Deux d'entre eux vivent en Belgique et aucun des trois hommes n'a de résidence permanente aux Pays-Bas. Un homme de 64 ans et une femme de 65 ans occupant la maison qui se trouve sur le terrain ont également été arrêtés. Le laboratoire était dans le collimateur de la police grâce aux informations récoltées dans le cadre d'une enquête en cours. Les forces de l'ordre ont découvert 1.500 kilos de pâte de méthamphétamine et des matières premières pour la production de drogues dans l'entrepôt. Il y avait aussi une remorque de camion de 14 mètres de long sur la propriété remplie de déchets issus de la production de drogue. Des experts de l'Institut national de santé publique et de l'environnement (RIVM) ont trouvé des concentrations dangereusement élevées de mercure dans le laboratoire et la remorque à déchets, a indiqué la police. Un service spécialisé a été chargé du démantèlement des installations. (Belga)