Deux roquettes ont visé dimanche soir l'aéroport de Bagdad où sont stationnés des soldats américains, dont une a été interceptée par des systèmes de défense C-RAM, a indiqué à l'AFP un responsable des services de sécurité.Cette nouvelle attaque, non revendiquée dans l'immédiat mais dont des dizaines similaires ont été attribuées par Washington aux groupes armés irakiens pro-Iran, intervient alors que Téhéran tente de reprendre langue avec Washington, son grand ennemi, et Ryad, son grand rival régional, lui aussi limitrophe de l'Irak. (Belga)