Des perturbations sont encore attendues sur le réseau De Lijn mardi, deuxième jour de grève au sein de la société de transport en commun. Davantage de chauffeurs ont toutefois repris le travail.A Anvers, environ 50% des bus et trams roulent tandis que dans le Limbourg, 70% des services sont assurés. Du côté de Gand, les usagers peuvent compter sur 60% des bus et des trams. C'est en Flandre occidentale que l'impact est le plus visible mardi matin, avec moins de trams et de bus que lundi. Les syndicats protestent contre des problèmes au sein du service technique et demandent une augmentation salariale. (Belga)