La Belgique reçoit la Suisse en match amical ce mercredi soir (20h45), une rencontre disputée en prélude aux deux derniers matchs des Diables en Ligue des Nations, dimanche contre l'Angleterre et le mercredi 18 novembre face au Danemark. Les trois rencontres auront lieu au stade Den Dreef à Louvain et seront jouées à huis clos. Ce sera la première fois depuis le 14 novembre 2017, et une victoire 1-0 contre le Japon en amical au stade Jan Breydel de Bruges, que l'équipe nationale se produira dans un autre stade belge que le Stade Roi Baudouin. Comme il l'avait fait le mois dernier à l'occasion de l'amical contre la Côte d'Ivoire, le sélectionneur fédéral fera tourner son effectif face à la Suisse. "Le match de mercredi sera dans la lignée de ce que nous avons fait en octobre lors du match amical contre la Côte d'Ivoire", a indiqué le sélectionneur fédéral mardi lors d'une visioconférence avec la presse à la vieille du match contre la Nati. "Dans ces matchs, on a une bonne combinaison de joueurs expérimentés qui pourront travailler certains aspects qui pourront nous aider dans les deux rencontres suivantes, et de jeunes joueurs. Les matchs amicaux sont importants pour continuer à gagner, pour le classement mondial, mais ils sont aussi importants pour permettre aux jeunes de se développer", poursuit Martinez. "Demain, on verra des joueurs qui représenteront les Diables Rouges dans les cinq, six années à venir". Charles De Ketelaere (Club Bruges) et Hannes Delcroix (Anderlecht) devraient ainsi effectuer leurs débuts en équipe nationale ce mercredi. Le médian brugeois était le seul nouveau venu dans la sélection dévoilée vendredi par Roberto Martinez, tandis que le médian anderlechtois a été ajouté à la sélection mardi pour remplacer Thomas Vermaelen (Vissel Kobe), bloqué au Japon. D'autres forfaits ont été enregistrés en début de semaine: ceux d'Alexis Saelemaekers (AC Milan), Leandro Trossard (Brighton & Hove Albion) et Hendrik Van Crombrugge (Anderlecht), alors que Thomas Foket (Reims) et Thomas Kaminski (Blackburn) ont été convoqués. Kaminski n'est toutefois pas resté longtemps à Tubize. Le gardien des Blackburn Rovers a quitté la sélection mardi soir après un test positif au coronavirus. Thomas Kaminski est le second Diable privé d'équipe nationale pour cause de coronavirus après Eden Hazard, en quarantaine à Madrid après que le Real Madrid a annoncé ce week-end qu'il avait été testé positif. Roberto Martinez n'exclut cependant un retour d'Eden Hazard, dont le dernier match avec les Diables remonte à novembre 2019, avant la fin de la trêve internationale. "Je ne peux pas donner de pourcentage sur ses chances de rejoindre la sélection en novembre", continue Martinez. "Le protocole de l'UEFA l'autoriserait à être disponible avant la fin du rassemblement de l'équipe nationale mais on se sait jamais avec le virus, il peut rester positif sept ou quatorze jours. Les signes sont pour l'instant bons, il n'a pas de symptômes. On continue de penser qu'il serait possible qu'il soit disponible pour une des rencontres", a indiqué le coach fédéral mardi. La Belgique retrouve la Suisse deux ans après la déroute de Lucerne, où les Diables, qui menaient 0-2, ont été battus 5-2, se retrouvant privés du Final Four de la première édition de la Ligue des Nations. "Je ne pense pas qu'on pensera à cette défaite. Le match de mercredi n'a rien à voir avec celui d'il y a deux ans", déclare Jan Vertonghen, qui, blessé, n'était pas sur la pelouse de Lucerne le 18 novembre 2018. "Je pense que la plupart des gars qui joueront mercredi n'étaient pas là, il y a deux ans". Après l'amical contre la Suisse, la Belgique recevra coup sur coup l'Angleterre et le Danemark les 15 et 18 novembre lors des deux dernières journées de la Ligue des Nations. Les Diables Rouges occupent actuellement la tête du groupe 2 de la Ligue A de la Ligue des Nations avec 9 points. L'Angleterre et le Danemark suivent avec 7 points chacun. L'Islande ferme la marche avec 0 point. (Belga)