La Belgique s'est imposée 1-2 en Islande, reprenant la première place du groupe grâce à la victoire du Danemark en Angleterre (0-1). "C'est une top opération", a réagi Axel Witsel au micro de la RTBF. "C'est une top opération, on vient d'apprendre que le Danemark a gagné 1-0 (en Angleterre, ndlr), on reprend la première place", a résumé Witsel. "Cela n'a pas été un match facile. Le terrain n'était pas au top, mais au final on a eu la bonne réaction, celle qu'on devait avoir. Un bon état d'esprit aussi. On a été assez costauds, bien en bloc. On n'a peut-être pas marqué autant de buts que les autres matchs, mais au final on est super contents." "C'est pas un match qui restera dans l'histoire", reconnait Witsel. "Mais justement, ce sont ces matchs là qui sont les plus dur à jouer. Au final, il n'y a que les trois points qui comptent, et c'est ce qu'on a fait aujourd'hui. On est tous contents." La Belgique avait bien commencé, avec un but de Lukaku, avant de subir l'égalisation islandaise. "C'est une question de glissement à la base de l'action", a expliqué le médian de Dortmund. "Il met le ballon entre Jason (Denayer) et Yannick (Carrasco). On ne peut pas se permettre de prendre des buts pareils. Cela peut arriver. Ce qui est important, c'est la réaction tout de suite après. Par exemple en Angleterre, on était peut-être un peu la tête basse, on avait pris un coup, tandis qu'ici on a continué à jouer, on est resté calme, on a marqué ce deuxième but. C'est clair qu'on aurait aimé marqué plus de buts. Mais au final ce n'est pas simple de jouer ces matchs. On a pris les trois points, on est premiers du groupe et rendez-vous contre l'Angleterre au mois de novembre." (Belga)