Les Diables Rouges pourront prendre une sérieuse option sur la qualification au 'Final Four' de la Ligue des Nations, dimanche (18h00). Dans le mythique stade de Wembley, les troupes de Roberto Martinez, en tête du groupe 2 avec 6 points, défieront l'Angleterre de Gareth Southgate, deuxième avec 4 unités. Avec un succès, la Belgique aurait donc cinq longueurs d'avance sur l'Angleterre à mi-parcours et avec deux rencontres à domicile à jouer lors des matches retour, qui commenceront par un déplacement en Islande mercredi. Autant dire qu'en s'imposant, les Belges auront fait un grand pas vers la participation au deuxième 'Final Four' de la nouvelle compétition mise sur pied par l'UEFA. En conférence de presse, Martinez a joué la prudence, estimant que ce "groupe difficile", qui comprend aussi le Danemark (1) et l'Islande (0) "se décidera en novembre" car "l'Angleterre et le Danemark sont des équipes qui savent gagner à l'extérieur." Une prudence compréhensible aussi en sachant que la Belgique affrontera l'Angleterre sans Thibaut Courtois, Eden Hazard et Dries Mertens. Des absences auxquelles s'ajoutent celles de Nacer Chadli, Thomas Vermaelen et Thorgan Hazard alors que Jan Vertonghen souffre d'une fracture de la pommette et sa présence n'est pas certaine. Alors qu'il a donné du temps de jeu aux jeunes et à ceux qui n'avaient pas beaucoup de 'caps' jeudi contre la Côte d'Ivoire (1-1), Martinez devrait cette fois aligner un onze plus proche de son équipe-type, en tenant compte des absences. Kevin De Bruyne sera particulièrement attendu, lui qui a été désigné Joueur de l'année en Angleterre. Le meneur de jeu de Manchester City pourrait évoluer un cran plus haut. "Je jouerai où je dois jouer, je suis trop âgé pour m'inquiéter de ma position", a-t-il souri en conférence de presse. Avant de préciser: "J'essaierai de jouer mon match et d'autres joueurs devront progresser. Ce n'est pas possible de tout faire moi-même. Je suis un être humain, je fais partie de l'équipe et je ferai de mon mieux pour l'aider à faire une bonne performance. Mais je ne peux pas prendre le rôle d'Eden, celui de Dries et le mien en même temps, c'est impossible." La Belgique a battu deux fois l'Angleterre au Mondial 2018, tant en phase de groupes (1-0) que dans le match pour la troisième place (2-0). Mais Martinez et De Bruyne ont mis en garde: depuis lors, de jeunes joueurs ont intégré la sélection de Gareth Southgate, qui a bien évolué depuis le Mondial russe. Avec notamment Harry Kane, Jadon Sancho, Raheem Sterling, Marcus Rashford ou encore Trent Alexander-Arnold, c'est une équipe redoutable, où le danger peut venir de partout, que les Diables Rouges trouveront sur leur route à Wembley. Un stade que les Belges aimeraient retrouver en juillet 2021 puisqu'il accueillera les demi-finales et la finale de l'Euro. (Belga)