Michel Fourniret, déjà condamné pour les meurtres de huit jeunes femmes ou adolescentes, "a reconnu les faits" dans le cadre de la disparition d'Estelle Mouzin, a indiqué samedi le parquet de Paris. Michel Fourniret avait été mis en examen le 27 novembre pour "enlèvement et séquestration suivis de mort" dans l'enquête sur la disparition de la jeune fille. Mais l'"ogre des Ardennes" avait jusqu'à présent nié toute implication dans l'affaire Estelle Mouzin, disparue le 9 janvier 2003 alors qu'elle rentrait de l'école à Guermantes (Seine-et-Marne, est de Paris), expliquant qu'il se trouvait ce jour-là à son domicile de Sart-Custinne, en Belgique. (Belga)