Dominic Thiem ne compte pas participer au fonds en faveur des joueurs moins bien classés à l'ATP, a expliqué l'Autrichien, numéro 3 mondial, 26 ans, estimant que "comme tous ne sont pas très professionnels, je ne vois pas pourquoi je leur donnerais de l'argent." Un fonds de solidarité a été mis sur pied par les instances dirigeantes à l'initiative notamment du Serbe Novak Djokovic, numéro 1 mondial, ou de Patrick Mouratoglou, coach de Serena Williams, pour offrir un montant de 10.000 dollars aux joueurs classés de la 250e à la 700e place mondiale et les aider à affronter la crise du coronavirus ne percevant plus de revenus. Les meilleurs joueurs contribueraient ainsi à hauteur de 30.000 dollars. "Aucun de ces joueurs mal classés ne lutte pour survivre. Toute l'année, j'en vois beaucoup qui ne donnent pas tout au tennis. Beaucoup ne sont pas très professionnels. Je ne vois pas pourquoi je devrais leur donner de l'argent", a déclaré Thiem dans une interview accordée au journal allemand Kronen Zeitung, ajoutant tout de même une précision. "Je préfère donner à des gens ou des institutions qui en ont vraiment besoin. Aucun métier au monde ne vous garantit un gros succès au début de votre carrière. Aucun des top joueurs ne se considère comme arrivé, rien n'est assuré et nous devons nous battre continuellement pour notre classement". (Belga)