Les militants de DéFI réunis dimanche en congrès électoral à Bruxelles ont élu François De Smet à la présidence de la formation amarante en un seul tour de scrutin, le créditant de 62,3% des voix. Son principal challenger, Christophe Magdalijns a recueilli 34,5% des suffrages. Quant aux candidats wallons Jean-Claude Cremer et Julie Leclercq, ils ont obtenu respectivement 1,3% et 1,9% des voix. Le congrès a été mis à profit pour rendre un vibrant hommage à Olivier Maingain qui a occupé la présidence du parti durant près de 25 ans. (Belga)