Le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell a appelé lundi soir Moscou à une "enquête indépendante et transparente sur l'empoisonnement" de l'opposant russe Alexeï Navalny, après la découverte d'éléments en ce sens par l'hôpital de Berlin où il est soigné. "Il est impératif que les autorités russes lancent sans délai une enquête indépendante et transparente sur l'empoisonnement de M. Navalny", a déclaré M. Borrell dans un communiqué. L'Allemagne a conclu lundi à l'empoisonnement de M. Navalny et exhorté la Russie à juger les auteurs. En revanche, les médecins russes, ayant soigné l'opposant lors de son hospitalisation en Sibérie, ont indiqué le même jour ne pas avoir trouvé lors de leurs tests d'inhibiteurs de la cholinestérase dans l'organisme de l'opposant, substance mise en cause par les Allemands dans son empoisonnement présumé. "L'Union européenne condamne fermement ce qui semble être une atteinte à la vie de M. Navalny", a déclaré M. Borrell dans un communiqué. "Le peuple russe et la communauté internationale réclament que lumière soit faite à propos de l'empoisonnement de M. Navalny. Les responsables doivent rendre des comptes", a-t-il ajouté. (Belga)