La crise sanitaire a lourdement pesé sur le secteur des hébergements touristiques. De janvier à novembre 2020, les nuitées enregistrées dans les hôtels, locations de vacances et campings ont diminué de 50,29% par rapport à la même période en 2019, d'après des estimations réalisées à partir de données d'Eurostat par l'économiste Eric Dor, directeur des études économiques à l'IESEG School of Management, en France.De janvier à novembre 2020, les hébergements touristiques du pays ont enregistré 19.749.090 nuitées, contre 39.732.087 à la même période en 2019. Dans le détail, les hôtels ont accusé une baisse de 60,88% des nuitées, les locations de vacances de 43,25% et les campings de 24,15%. Les nuitées réservées par des touristes domiciliés en Belgique ont diminué de 33,47%, tandis que celles réservées par des touristes étrangers ont chuté de 67,3%. Les touristes domiciliés en Belgique semblent cependant avoir privilégié les campings, puisque ceux-ci ont enregistré une augmentation de 20,01% des nuitées réservées par des Belges par rapport à l'année précédente. (Belga)