La dette publique s'est envolée en France l'an dernier à 115,7% du produit intérieur brut (PIB) et le déficit s'est creusé à 9,2%, soit son niveau "le plus élevé depuis 1949", résultat d'une crise sanitaire et économique inédite, a indiqué vendredi l'Insee.La dette atteint ainsi 2.650,1 milliards d'euros et le déficit 211,5 milliards d'euros, même si la dérive des finances publiques est un peu moins importante que ce à quoi s'attendait le gouvernement, qui tablait sur un déficit de 11,3% et une dette d'environ 120%. En 2019, avant la crise, la dette s'affichait à 97,6% du PIB et le déficit à 3,1% Mais la pandémie de Covid-19 a fait plonger l'économie française, avec une récession de 8,2% en 2020, et poussé le gouvernement à soutenir massivement l'économie pour éviter les faillites d'entreprises, privées d'activité par les restrictions sanitaires, et les suppressions d'emplois. (Belga)