Depuis le début de l'épidémie en Italie, 4.824 professionnels de la santé ont été infectés par le coronavirus, soit environ 9% du nombre total de malades détectés sur tout le territoire, selon les statistiques de l'Institut Supérieur de la Santé publiées lundi. Ce pourcentage est plus de deux fois plus élevé que celui de la Chine, remarque l'agence de presse italienne Ansa: d'après une étude de la revue Journal of the American Medical Association (JAMA), 3,8% des Chinois infectés par le coronavirus travaillaient dans le secteur des soins de santé. La fondation Gimbe, spécialisée dans la recherche sur la santé, estime cependant que les statistiques italiennes sous-estiment la réalité. Elle réclame des tests de dépistage pour tout le personnel médical qui travaille en première ligne face à l'épidémie. Selon la Fédération italienne des ordres des médecins (Fnomceo), 19 médecins en activité sont décédés à cause du coronavirus. Le virus a causé la mort de 5.436 personnes en Italie, a annoncé la Protection civile dimanche dans son dernier bilan. (Belga)