L'ex-vice-président équatorien Jorge Glas, déjà emprisonné dans le cadre du vaste scandale de corruption Odebrecht, a été condamné à une nouvelle peine de huit ans de prison pour détournement de fonds publics dans un contrat pétrolier, a annoncé lundi le tribunal.Les magistrats ont décidé de "déclarer la culpabilité" de l'ancien vice-président pour "malversation" et prononcé une "condamnation à son encontre de huit ans de privation de liberté" comme co-auteur des faits, selon le communiqué du tribunal. Jorge Glas a été déclaré coupable aux côtés des ex-ministres de l'Energie, Wilson Pastor et Carlos Pareja, et tous trois ont été condamnés en outre à "payer la valeur de cinq millions de dollars, proportionnellement à leur participation". Selon le Parquet, l'Etat a subi un préjudice de quelque 28 millions de dollars en raison d'irrégularités dans l'adjudication d'un champ d'exploitation pétrolière. Jorge Glas a été de 2013 à 2017 vice-président de l'ancien chef de l'Etat socialiste Rafael Correa (2006-2017), en charge des secteurs stratégiques du pays, puis de son successeur Lenin Moreno. Mais il avait été écarté de ses fonctions et jugé pour association illicite dans le cadre du scandale de corruption Odebrecht, avant d'être démis définitivement de son poste en janvier 2018. Il purge une peine de six ans d'emprisonnement pour avoir reçu plusieurs millions de dollars de pots-de-vin de la part du constructeur brésilien Odebrecht. Jorge Glas et Rafael Correa, qui vit en Belgique, ont en outre été condamnés à une autre peine de huit ans d'emprisonnement dans un autre scandale de corruption. (Belga)