Le maire de Nashville, John Cooper, a décrété l'état d'urgence après l'explosion d'une bombe dans un camping-car. De possibles restes humains ont été retrouvés parmi les décombres.L'état d'urgence restera certainement en vigueur jusqu'à dimanche. Un couvre-feu a été mis en place dans la zone touchée. Vendredi matin, heure locale, une forte explosion est survenue dans le centre de Nashville. Une quarantaine de bâtiments auraient subi des dégâts, selon CNN. Un agent a découvert un message sur le camping-car selon lequel une bombe exploserait dans les quinze minutes, ont rapporté les médias locaux. La police a immédiatement évacué la zone. Trois personnes ont été légèrement blessées. L'explosion s'est produite près d'un bâtiment de l'opérateur de télécommunications AT&T, qui a été endommagé. Le réseau téléphonique a également été interrompu dans différentes parties du Tennessee et du Kentucky. "Nous ne savons pas si c'était une coïncidence ou si c'était intentionnel", a déclaré le porte-parole de la police Don Aaron à propos des dégâts chez AT&T. Le trafic aérien de l'aéroport de la ville a lui aussi été suspendu en raison des problèmes de télécommunication. La police a confirmé, dans la nuit de vendredi à samedi (heure belge), que des possibles restes humains avaient été retrouvés parmi les décombres. Il s'agit maintenant de déterminer s'il s'agit réellement de restes humains et s'ils appartiennent à l'auteur ou à une victime. (Belga)