Abdelmajid Gharmaoui, un Belge âgé de 28 ans originaire de Vilvorde, ne fait pas partie des djihadistes de l'Etat islamique qui ont commis plusieurs exécutions diffusées le week-end dernier sur une vidéo. Telle est la conclusion d'une enquête menée à son sujet par le parquet fédéral, a indiqué mercredi un de ses porte-paroles, qui confirme ainsi une information parue dans le quotidien La Dernière Heure.Les services de sécurité belge soupçonnaient Abdelmajid Gharmaoui, un homme originaire de Vilvorde parti combattre en Syrie, d'appartenir à l'Etat islamique en raison de sa ressemblance avec un des bourreaux visible sur une vidéo diffusée le week-end dernier par l'organisation terroriste. On pouvait y voir des djihadistes armés de couteaux, qui procédaient à la décapitation de prisonniers. Abdelmajid Gharmaoui avait déclaré sur sa page Facebook qu'il se trouvait à Dabiq, une ville située au nord d'Alep. Aucun autre combattant belge de l'Etat islamique ne s'y serait rendu. Selon "Jihadi John", un combattant britannique de l'Etat islamique qui en est également un des bourreaux qui apparaît sur plusieurs vidéos d'exécutions de prisonniers, c'est dans cette ville qu'aurait été tournée la vidéo des exactions commises par l'organisation terroriste qui a été diffusée le week-end dernier. Ses propos ont été entretemps confirmés par des images satellites et des témoignages d'activistes citoyens syriens. (Belga)