Les parents d'élèves du collège Saint-Michel contraints de rester chez eux à la suite de l'apparition de cas du variant britannique du coronavirus ont été invités par la commune d'Etterbeek à également mettre en quarantaine leurs enfants qui fréquenteraient d'autres établissements scolaires, a annoncé lundi le bourgmestre de la commune, Vincent De Wolf (MR).Le collège Saint-Michel à Etterbeek, où quatre professeurs ont été testés positifs au variant anglais du coronavirus, a décidé de fermer sa section secondaire pour une semaine au moins en raison d'une flambée de cas de coronavirus. Cette fermeture concerne 1.544 élèves et 160 professeurs. Quatre autres classes de maternelles et primaire dans deux autres écoles de la commune resteront également fermées cette semaine. Lundi, le bourgmestre d'Etterbeek a pris plusieurs mesures "incitatives et préventives afin de réduire au maximum la propagation (du virus)". Ces mesures ont été prises en concertation avec la médecine scolaire et le référent communal. Ainsi, les parents d'élèves mis en quarantaine au collège Saint-Michel ont été invités à mettre également en isolement les frères et sœurs qui fréquentent d'autres établissements. Il a été demandé aux fonctionnaires communaux et de police dont des enfants ont été mis en quarantaine de privilégier le télétravail. Une lettre en ce sens a également été adressée à l'ensemble des écoles présentes sur le territoire communal. Enfin, la commune a pris contact avec la direction des hôpitaux d'Iris Sud (ndlr: Etterbeek-Ixelles, Molière-Longchamp, Baron Lambert et Joseph Bracops) avec lesquels un dispositif exceptionnel de test Covid à grande échelle a été mis en place sur le champ pour aider à réaliser l'ensemble des tests le plus rapidement possible. La direction du collège Saint-Michel qui a été consultée, a été informée de ces mesures. (Belga)