Les Espagnols de Valence n'ont pas fait le poids face aux Grecs de l'Olympiakos vendredi soir (89-63) dans le cadre de la deuxième journée d'Euroligue de basket. Sam Van Rossom, le meneur de Valence et des Belgian Lions, a inscrit trois petits points. Pas de surprise pour Valence qui se déplaçait vendredi soir en Grèce pour y affronter l'Olympiakos pour le compte de la deuxième journée en Euroligue. Les Espagnols de Sam Van Rossom ont pris une petite claque (89-63) et enchaînent une deuxième défaite en autant de rencontres dans la compétition. Dès le premier entre-deux, les locaux ont mis la pression sur les Espagnols qui étaient rapidement menés 11-0 après quelques minutes. A la mi-temps, la rencontre était déjà pliée avec un marquoir qui affichait un score de 54-30. En deuxième mi-temps, les coéquipiers de Sam Van Rossom ont fait jeu égal avec leurs adversaires (35-33) mais il était trop tard pour encore revendiquer quelque chose (89-63). Le meneur des Lions termine la rencontre avec trois points au compteur (1/4 à trois points), 4 assists, 1 rebond, 4 pertes de balle et une faute en 22 minutes de temps de jeu. Côté grec, le pivot Nikola Milutinovic a été le bourreau de Valence avec 17 points et 14 rebonds dont 8 offensifs. Les huit premières équipes au terme d'un mini-championnat en matchs aller-retour sont qualifiées pour les playoffs de l'Euroligue. (Belga)