Le Sporting Charleroi ne disputera pas la phase de groupes de l'Europa League. Les Carolos ont été battus 1-2 par Lech Poznan jeudi en barrage, le dernier stade qualificatif avant d'atteindre la C3. Daniel Ramirez (34e) et Tymoteusz Puchacz (41e) ont inscrit les buts polonais. Mamadou Fall (56e) a redonné espoir à Charleroi quelques minutes après un penalty manqué par Rezaei (51e), mais les 'Zèbres' se sont heurtés aux montants, touchés à deux reprises, et à un excellent gardien, Bednarek. Charleroi se créait la première opportunité par Fall, dont le tir échouait à côté (11e). Nicholson manquait également le cadre (18e). Poznan ouvrait le score à la 34e minute lorsque Ramirez tirait des 20 mètres, Willems déviait le ballon, le mettant hors de portée de Penneteau. Charleroi réagissait aussitôt: sur un centre de Fall, Gholizadeh reprenait de la tête, le ballon heurtait le poteau (37e). Au lieu d'égaliser, les Zèbres se retrouvaient menés 0-2. Kaminski récupérait un ballon dans le camp carolo, servait Puchacz, qui frappait des 25 mètres trompant à nouveau Penneteau (41e). Dès la reprise, Charleroi héritait d'un penalty pour une faute de Satka sur Fall. Bednarek, le gardien de Poznan, repoussait la tentative des onze mètres de Rezaei (51e). Parfaitement servi par Golizadeh, Fall trompait Bednarek, relançant Charleroi et le suspense (56e). Fall avait même la balle de l'égalisation dans la foulée, mais ne cadrait pas sa reprise (60e). Poznan restait menaçant, Ishak trouvant le poteau de Penneteau (71e). Les Polonais étaient réduits à dix après le deuxième jaune reçu par Satka (77e). Sur le coup franc qui suivait, Bednarek réalisait un superbe arrêt sur Rezaei. Dessoleil manquait ensuite de peu le cadre via une demi-volée (82e) puis voyait la transversalre repousser sa tête (83e). Le gardien Bednarek se montrait à nouveau décisif, sur une reprise de Henen (88e). Kaminski, en contre, manquait la balle du 1-3. Ce qui ne changeait rien pour les Polonais, qui accèdent aux groupes de l'Europa League. Charleroi manque l'occasion d'écrire une belle page de son histoire en accédant pour la première fois à la phase de groupes d'une Coupe d'Europe. (Belga)