Le Club Bruges et l'Antwerp, les deux clubs belges encore engagés sur la scène européenne, disputent jeudi leur 16e de finale aller de l'Europa League. Les Brugeois, reversés en Europa League après leur troisième place dans leur groupe de Ligue des Champions, se déplacent à Kiev où ils défieront le Dynamo, leader du championnat ukrainien. L'Antwerp trouvera sur sa route les Rangers de Steven Gerrard, dominateurs en Ecosse.En forme avec une série en cours de dix victoires de suite entre le championnat et la Coupe de Belgique, le Club a connu plusieurs contretemps à l'approche de cette rencontre. Le match de dimanche à Charleroi a été reporté en raison du terrain gelé. Puis le coronavirus a frappé les Brugeois. Stefano Denswil et Matej Mitrovic ont été testés positifs lundi. Mardi, Hans Vanaken et tout le staff technique, y compris l'entraîneur Philippe Clement, apprenaient qu'ils avaient contracté le Covid-19. Les Brugeois seront dès lors dirigés par Rik De Mil, l'entraîneur des Espoirs (Club NXT qui évolue en D1B), et son assistant Tim Smolders. Mercredi, Noa Lang, malade, devait renoncer à son tour à faire le voyage en Ukraine. Bruges doit s'attendre à rencontrer des conditions difficiles en Ukraine, à tel point que le match a été avancé à 16h00, les prévisions météo prévoyant des températures de -20 degrés jeudi soir dans la capitale ukrainienne. Le Dynamo, entraîné par l'expérimenté Mircea Lucescu, est en tête de son championnat avec trois points d'avance sur le Shakthar et rêve d'un premier titre depuis 2016. L'Antwerp aussi doit composer avec plusieurs absents. Les fers de lance Dieumerci Mbokani et Faris Haroun sont blessés, tout comme Dylan Batubinsika, qui, touché à la cheville, s'est ajouté à la liste des indisponibles mercredi. Sander Coopman, Alexis De Sart et le gardien Jean Butez sont également sur le carreau tandis que l'homme en forme Didier Lamkel Zé purge toujours une suspension de la saison passée. La tâche s'annonce difficile face aux Rangers, leaders invaincus (25 victoires, 4 partages) du championnat d'Ecosse, avec 18 points d'avance sur le Celtic et un bilan de 69 buts marqués pour 8 encaissés. Les Rangers filent ainsi vers un premier titre depuis 2011. Les Rangers ont aussi connu une approche chahutée à la rencontre, le club devant sanctionner cinq joueurs qui ont enfreint les règles en matière de coronavirus en participant à une fête samedi. (Belga)