Le Standard est à l'aube du quatrième de ses six matches dans la poule F de l'Europa League mais les Liégeois de Michel Preud'homme jouent déjà très gros contre l'Eintracht Francfort ce jeudi à Sclessin (18h55). Battu 2-1 en Allemagne il y a deux semaines, le Standard devra éviter la défaite s'il veut conserver ses chances de qualification. Après avoir parfaitement lancé sa compétition en battant le Vitoria Guimaraes 2-0, le Standard a coulé à Arsenal (4-0) avant de s'incliner avec les honneurs à Francfort (2-1). Mercredi en match avancé de cette 4e journée, les Gunners ont ramené un point de leur déplacement à Guimaraes (1-1). Ce partage londonien en terre portugaise a également une incidence sur le duel belgo-allemand de ce jeudi. En effet, une défaite liégeoise contre l'Eintracht serait tout simplement synonyme d'élimination. Michel Preud'homme s'attend effectivement à une âpre bataille. "Francfort, comme Arsenal, c'est du très haut niveau", a-t-il déclaré mercredi en conférence de presse. "Si nous voulons gagner, nous aurons besoin d'un petit quelque chose en plus par rapport au match là-bas." Francfort a impressionné le week-end dernier en Bundesliga, battant le Bayern Munich sur le score de 5-1. "Ils considèrent nos confrontations assez importantes dans l'optique de la qualification. Je ne m'attends pas à des changements drastiques dans leur composition", a prévenu 'MPH'. La suite de la soirée jeudi verra La Gantoise défier Wolfbsurg à la Volkswagen Arena (21h). Les deux clubs sont en tête du groupe I avec 5 unités au compteur. Un résultat positif pour les Buffalos, qui n'ont perdu qu'une fois depuis mi-août toutes compétitions confondues, serait de bon augure pour les Gantois dans l'optique de la qualification. Les Ukrainiens du FK Oleksandria et les Français de Saint-Etienne, qui comptent chacun deux points, tenteront simultanément de décrocher leur premier succès. (Belga)