L'entraîneur du Partizan Belgrade, Aleksandar Stanojevic, avait la tête des mauvais soirs après la défaite de son équipe, aux prolongations (2-1), face au Sporting de Charleroi, au troisième tour préliminaire de l'Europa League. "Que dire aujourd'hui? Nous n'avons pas eu de chance. Nous avons quand même bien joué, mais voilà..." Pourtant, le coaching du Serbe a failli être payant. La montée au jeu, à la mi-temps, du Guinéen Soumah, dans tous les bons coups et auteur de l'égalisation en début de seconde mi-temps, a donné du bien fil à retordre aux Carolos. "Charleroi a bien joué. Ils étaient bien agressifs, mais nous aussi. Ils étaient très rapides. Ils ont bien joué, rien à dire, mais nous aussi...", a encore déclaré, dépité, le coach d'une équipe habituée à enchaîner les rencontres européennes. (Belga)