Un Algérien de 24 ans soupçonné d'avoir fait exploser vendredi un colis piégé à Lyon, a reconnu devant les enquêteurs français avoir fait allégeance au groupe Etat islamique, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information des chaînes TF1/LCI. Mohamed Hichem M. avait déjà admis mercredi avoir conçu le colis piégé dont l'explosion a fait 13 blessés légers dans le centre-ville de Lyon. Sa garde à vue et celle de son frère se poursuivaient jeudi dans les locaux des services antiterroristes français, tandis que celles de leurs parents ont été levées en début d'après-midi, "en l'absence d'élément les incriminant à ce stade", a indiqué le parquet de Paris. (Belga)