Au moins 15 personnes ont été tuées et plus de 500 blessées dimanche dans les explosions dues à "une négligence", qui ont ravagé un camp militaire et des quartiers environnants en Guinée équatoriale, a annoncé le président Teodoro Obiang Nguema.Quatre puissantes déflagrations ont littéralement rasé des bâtiments de ce camp à Bata, la capitale économique, et d'innombrables maisons alentours. Il s'agit "d'un accident dû à la négligence de l'unité en charge de garder les explosifs, la dynamite et les munitions, dont les explosions ont provoqué la mort de 15 personnes et fait plus de 500 blessés", a affirmé le chef de l'Etat dans un communiqué lu à la télévision d'Etat TVGE. (Belga)