Deceuninck-Quick Step vient de vivre deux situations infernales avec les chutes spectaculaires de Fabio Jakobsen au Tour de Pologne et de Remco Evenepoel au Tour de Lombardie. "Nous avons vécu deux terribles chutes. Mais en fait, Remco et Fabio ont eu beaucoup de chance", a relativisé le docteur Yvan Vanmol. La fracture du bassin est synonyme de fin de saison pour Evenepoel. "Jusqu'à présent, en tenant compte de l'impact de la chute, nous ne pouvons qu'être heureux que ce soit 'que' ça. Même si, bien sûr, c'est assez sérieux", a déclaré Vanmol. Est-ce un demi-miracle qu'Evenepoel ne soit pas plus lourdement blessé? "Nous avons vu deux miracles en une semaine. Quand vous voyez Remco voler au-dessus du parapet, que vous constatez à quel point le fossé est profond et qu'un rocher se trouvait quatre-vingts centimètres plus loin, alors vous vous dîtes qu'il a eu beaucoup de chance. Tout comme Fabio, qui est en revalidation dans un hôpital néerlandais. Et il évolue bien. Très bien, en fait." (Belga)