Le gouvernement fédéral suisse a annoncé vendredi de nouvelles mesures pour tenter d'enrayer une épidémie de Covid-19 qui continue à progresser dans une partie du pays alpin."La situation épidémiologique est préoccupante. Le nombre de contaminations est très élevé et augmente à nouveau. Les hôpitaux et le personnel soignant sont surchargés depuis des semaines, et les fêtes qui approchent renforcent le risque de propagation accélérée du virus", souligne un communiqué du Conseil fédéral. La Suisse enregistre chaque jour plus de 4.000 nouvelles infections et plus d'une centaine de morts pour une population de seulement 8,6 millions de personnes. A partir de mardi 22 décembre, les restaurants, les établissements culturels et sportifs ainsi que les lieux de loisirs devront fermer leurs portes. Les magasins en revanche pourront rester ouverts, mais en limitant les capacités, a précisé la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, au cours d'une conférence de presse. Ces restrictions sont instaurées au moins jusqu'au 22 janvier. Les restaurants seront fermés, avec des exceptions comme les cantines et les restaurants d'hôtels. Les établissements sportifs doivent aussi fermer leurs portes, mais là encore il y aura des exceptions: les matchs d'équipes professionnelles peuvent être maintenus en l'absence de spectateurs. Les lieux culturels seront aussi fermés mais les activités culturelles organisées en petits groupes restent possibles. Toutefois, devant le tollé des cantons francophones, qui avaient pris plus tôt des mesures plus fermes qu'en Suisse alémanique, la Confédération explique que les cantons qui ont des statistiques épidémiologiques plus favorables pourront alléger les mesures annoncées au niveau national. Les stations de ski elles restent ouvertes, mais devront instaurer les mêmes mesures restrictives concernant les restaurants et les magasins. Le ministre de la Santé, Alain Berset a mis ses concitoyens en garde et leur a demandé "de réfléchir" avant de partir à la neige, ne serait ce que parce que les hôpitaux sont déjà pleins. (Belga)