Lundi, le parquet de l'Union belge de football (URBSFA) a proposé une suspension de quatre matches et une amende de 4.000 euros à Faïz Selemani (Courtrai) à la suite de son exclusion à Saint-Trond ce week-end. Vingt minutes avant la fin du match, l'attaquant de Courtrai a donné un coup de coude au visage de Colombatto alors que le ballon n'était pas à proximité. "Ce n'était pas un duel, la balle n'était même pas dans les parages, donc ce n'est en aucun cas une faute sportive", a déclaré le juge Ebe Verhaegen, procureur fédéral."Le coup intentionnel a été effectué avec une intensité moyenne, mais peu importe. C'est une action qui n'a pas sa place sur un terrain et qui doit être sévèrement punie. De plus, l'adversaire a été frappé au menton". En raison de la plainte du parquet, l'entraîneur Yves Verhaeghe risque de ne pas pouvoir faire appel à Selemani lors des duels contre Malines (17/10), Anderlecht (23/10), Zulte Waregem (02/11) et le Beerschot (07/11). Si les Kerels n'acceptent pas la proposition, le représentant du club et le joueur se présenteront devant le Comité de discipline. (Belga)