La zone de police de Bruxelles-Ixelles sera présente aux Bois de la Cambre les 1er et 2 avril prochains après l'annonce anonyme, via Facebook d'un festival que les auteurs de l'annonce ont baptisé "La Boum", soi-disant organisé avec des DJ de renom international, a indiqué lundi soir le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close (PS) .Rappelant que, comme l'ont communiqué les forces de police par voie de presse et sur les réseaux sociaux, l'événement annoncé anonymement et non autorisé était un "fake", le bourgmestre n'a pas caché l'existence d'un risque de rassemblement, malgré tout. La police sera présente et agira avec discernement en cas de rassemblement effectif, a-t-il dit, lors de la séance du conseil communal. Le bourgmestre a demandé que l'on pense aux forces de l'ordre qui ont beaucoup de travail et sont soumises à des tâches complexes dans le contexte de la pandémie. Il a ajouté qu'il contacterait le parquet pour voir si des démarches pouvaient être entreprises à l'égard des auteurs des annonces anonymes sur les media sociaux. Plus tôt dans la journée, la police de Bruxelles a été amenée à démentir avoir procédé à des arrestations dans le cadre de l'annonce de ce festival qui n'aura pas lieu, après la diffusion d'informations dans ce sens sur Facebook. Ce sont aussi des fake news, selon la police qui a ouvert une enquête. Toujours selon la police, le compte Facebook La BOUM a été alimenté de séquences vidéo faisant état de telles arrestations. "Nous tenons à réfuter cette fausse information. Aucune arrestation n'a été effectuée par la police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. De plus, nous constatons que quelqu'un a utilisé notre identité pour poster des informations totalement erronées sur cette plateforme. Un procès-verbal sera dressé pour faux. L'article 210bis du code pénal érige en infraction pénale le fait de 'falsifier des données juridiquement pertinentes par le biais de la manipulation de données'", a expliqué la porte-parole de la zone de police. Le post Facebook en question parlait d'"une importante opération de police à Bruxelles" et de "quatre experts en cybercriminalité arrêtés sans violence à l'occasion d'un grand festival de La Boum". (Belga)