Faute d'accord avec l'Union européenne (UE), le laboratoire franco-autrichien Valneva a indiqué mercredi se tourner vers des discussions pays par pays pour fournir son candidat-vaccin contre le Covid-19.Estimant que les discussions avec l'UE n'ont pas fait de "progrès significatif" à ce jour, Valneva - qui a annoncé début avril des résultats initiaux positifs pour la première phase de son étude clinique sur son vaccin potentiel -, indique qu'en conséquence, elle ne donnera plus "la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission européenne". (Belga)