Pourtant largement favorite, l'équipe américaine a dû patienter jusqu'au dernier match pour battre la Lettonie en Fed Cup, après la défaite surprise de Serena Williams face à Anastasija Sevastova, samedi à Everett (Washington). C'est Bethanie Mattek-Sands et Alison Riske qui ont permis aux Américaines de se qualifier pour la phase finale de la Fed Cup, après avoir facilement remporté leur double face à Jelena Ostapenko et Anastasija Sevastova, 6-4, 6-0. Les deux rencontres précédentes avaient tourné à l'avantage des Lettones, Anastasija Sevastova (41e mondiale) ayant créé la grosse sensation en battant Serena Williams (9e) sur le score de 7-6 (5), 3-6, 7-6 (4). C'est la première défaite de la championne américaine en simple en Fed Cup pour 14 victoires. La victoire de Jelena Ostapenko (40e) avait également suscité la surprise, la Lettone s'étant imposée 6-3, 2-6, 6-2 face à Sofia Kenin (7e), lauréate de l'Open d'Australie en janvier, ce qui avait déjà permis à la Lettonie de revenir à 1-2. La veille, Serena Williams avait battu Jelena Ostapenko (7-6, 7-6), alors que Sofia Kenin s'était facilement imposé face à Anastasija Sevastova (6-2, 6-2). (Belga)