Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi la fermeture temporaire de la frontière entre les États-Unis et le Canada pour tous les déplacements "non-essentiels". "Sur la base d'un accord mutuel, nous allons temporairement fermer notre frontière nord avec le Canada pour tous les déplacements non-essentiels", a tweeté le locataire de la Maison Blanche. "Les échanges commerciaux ne seront pas touchés", a-t-il ajouté. Deuxième partenaire économique des États-Unis, le Canada avait annoncé lundi la fermeture de ses frontières à tous les étrangers, à l'exception des ressortissants américains. L'État de Washington, État américain le plus touché par la pandémie de coronavirus, avec près de la moitié des décès recensés sur l'ensemble du territoire, 55 sur 115, selon l'université Johns Hopkins, est frontalier du Canada. Les deux grandes villes de Seattle (USA) et de Vancouver (Canada) ne sont distantes que d'un peu plus de 200 kilomètres. L'État de New York, le deuxième plus concerné aux États-Unis (16 morts), dans le nord-est, borde lui aussi la frontière canadienne. (Belga)