Alors que des fermetures de classes ont été constatées dans plusieurs écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) depuis la rentrée scolaire, les ministres de l'Éducation, Caroline Désir, et de la Santé, Bénédicte Linard, "souhaitent s'assurer de la gestion proportionnée de ces situations au regard du protocole de l'ONE concernant les cas et contacts Covid-19", ont-elles fait savoir ce jeudi. Ce protocole a été actualisé par l'ONE en étroite collaboration avec les autorités régionales compétentes en matière de santé (AVIQ/COCOM) suite aux nouvelles recommandations scientifiques effectuées par le Risk Assessment Group (RAG) publiées le 14 août sur le site de Sciensano, rappellent les ministres. Dans ce cadre, la mise en quarantaine automatique d'une classe entière n'est prévue que dans un seul cas: en maternelle, lorsque l'enseignant/encadrant est testé positif. En maternelle, primaire et secondaire, la fermeture d'une classe peut également être décidée après consultation et évaluation de l'AVIQ ou de la COCOM lorsque la classe comporte 2 cas positifs avérés au Covid-19. "Toute décision de fermeture de classe s'éloignant de ce protocole peut avoir pour conséquence que des élèves se retrouvent en quarantaine sans motif sanitaire, avec des effets préjudiciables quant au bon déroulement de leur scolarité", ajoutent Caroline Désir et Bénédicte Linard. Ces dernières vont rencontrer "très rapidement, des représentants de l'ONE, des services Promotion de la Santé à l'École (PSE), de l'Accueil Temps Libre (ATL) ainsi que les fédérations de pouvoirs organisateurs afin "d'évaluer la situation sur le terrain sur la base des différentes situations enregistrées depuis la rentrée au regard des procédures prévues dans le protocole et, le cas échéant, d'évaluer le dispositif mis en place ainsi que de renforcer ou repréciser la communication qui en a été faite". L'objectif reste "d'éviter au maximum des fermetures de classes lorsque cela n'est pas prévu afin de garantir une année scolaire la plus normale possible pour la majorité des élèves", concluent-elles. (Belga)