Le procès de douze indépendantistes catalans devant la Cour suprême espagnole pour leur rôle dans la tentative de sécession d'octobre 2017 a pris fin mercredi.Ce procès ultra-sensible politiquement, dans lequel les accusés risquent jusqu'à 25 ans de prison, a duré quatre mois. Des centaines de personnes y ont été entendues comme témoins dont l'ex-chef du gouvernement Mariano Rajoy. La décision du tribunal est attendue à l'automne. (Belga)