Les communes de Flandre pourront dès le 1er février prochain infliger une amende aux conducteurs responsables d'un petit excès de vitesse (moins de 20 km/h au-delà de la limite autorisée) sur les tronçons limités à 30 ou 50 km/h, a décidé vendredi le gouvernement flamand.Ces amendes prendront la forme d'une sanction administrative communale (SAC), a expliqué la ministre de la Mobilité, Lydia Peeters (Open Vld). L'infraction pourra être constatée par un radar acheté par la commune. Selon la ministre, les communes sont particulièrement demandeuses de cette possibilité pour leurs zones scolaires et centres d'agglomération, car la police ne peut être partout. Actuellement, un quart des procès-verbaux infligés par la police pour excès de vitesse sont constatés dans des zones à 50 km/h et à peine 5% dans des zones 30. (Belga)