Les préformateurs Egbert Lachaert (Open Vld) et Conner Rousseau (sp.a) menaient mardi soir des réunions bilatérales au siège des libéraux flamands à Bruxelles. Ils ont reçu le président du PS, Paul Magnette, et le président du CD&V, Joachim Coens, a-t-on appris.Après les vives tensions du week-end et de la journée de lundi autour du président du MR, Georges-Louis Bouchez, le Roi a prolongé la mission des préformateurs dont il attend un nouveau rapport au plus tard mercredi. Parallèlement, il a demandé "à tous les partis concernés de rétablir au plus vite la confiance". Dans la soirée de lundi, M. Rousseau, président du sp.a, a réclamé "des signaux très forts de certains" pour rétablir cette confiance. Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, est particulièrement visé. Les préformateurs s'affairent depuis mardi à dresser les contours de l'action d'un futur gouvernement. M. Bouchez a été reçu au siège de l'Open Vld par M. Lachaert. "Un signal fort, c'est la capacité à nouer des accords les uns avec les autres, mais les accords doivent respecter chacun", a-t-il dit à sa sortie au micro de la RTBF. Interrogé sur le maintien de Sophie Wilmès dans sa fonction de Première ministre, soutenu par le MR, il a expliqué que les discussions portaient actuellement sur le fond d'un projet d'accord. "Ce qui compte pour nous, c'est le fond. On n'est pas en train de travailler sur des questions de personne, on travaille sur le fond", a-t-il déclaré. La rencontre entre les présidents libéraux a été suivie par l'arrivée de M. Rousseau et du président du PS, Paul Magnette, au siège de l'Open Vld. M. Magnette a été suivi par M. Coens. Les préformateurs tentent de mettre sur pied une majorité Vivaldi associant les socialistes, les écologistes, les libéraux et le CD&V. Ces derniers jours, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, est pointé du doigt comme étant le responsable du blocage actuel et semble avoir perdu la confiance des partis non libéraux de la coalition. Lundi, malgré des travaux longs de 5 heures, cette confiance n'a pu être rétablie. (Belga)