La célébrissime Promenade des Anglais, qui longe la Méditerranée à Nice, dans le Sud de la France, a été interdite à la fréquentation vendredi, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. "Dès ce (vendredi) matin, je prends des arrêtés pour interdire la fréquentation de la Promenade des Anglais. Nous savons que le seul moyen de combattre (le nouveau coronavirus) est de créer des barrières", a déclaré dans un communiqué le maire de Nice, Christian Estrosi. "J'ai fait fermer tous les marchés publics tandis que d'autres marchés de France sont encore ouverts et je demande à ce que ces mesures soient prises sur le plan national", a ajouté l'ancien ministre qui avait annoncé dès lundi la fermeture des parcs et jardins de la ville. M. Estrosi envisage d'aller plus loin et "de prendre des mesures de couvre-feu sauf pour les personnels indispensables" selon son communiqué. "Nous avons un temps d'avance et l'expérience des autres pays. Profitons en pour prendre de plus fortes mesures: interdiction de la fréquentation de tous les espaces publics, couvre-feu...", dit-il, citant l'Italie voisine et réclamant à l'Etat "plus de moyens" pour "les personnels prioritaires" notamment des masques et des tests de diagnostic. Jeudi, les préfets avaient déjà haussé le ton en fermant toutes les plages de l'arc méditerranéen et de la Corse, ainsi que celles de nombreux départements de la façade atlantique. La Promenade des Anglais avait été le théâtre d'un terrible attentat islamiste au camion-bélier le 14 juillet 2016, qui avait fait 86 morts. (Belga)