Le Parlement a adopté définitivement mardi soir, par un ultime vote à main levée du Sénat, le report de mars à juin des élections départementales et régionales, pour cause d'épidémie de Covid-19, le gouvernement s'étant engagé sur les dates des 13 et 20 juin.Il s'agit de différer de trois mois, conformément à la préconisation de l'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré, le renouvellement des conseils régionaux et départementaux, ainsi que des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique. (Belga)